Un monde dévasté à rebâtir. Ce monde est vôtre ! Explorez-le, bâtissez des villes, prenez le pouvoir, devenez puissant ! Renversez le mal ou embrassez-le.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rise of Shadows [Rain/Ancilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Rain Sword

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 09/02/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Dim 20 Aoû - 20:59

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla

Je m'adossais à la porte, bras croisés et renfrognée, tandis que mon affreuse colocataire de la journée piquait une crise de rire. Encore une fois. Je doutais déjà de son intégrité mais là, ça se confirmait de plus en plus. Elle planta un poignard sur la table de chevet en s'installant sur son lit pour lire un livre, oubliant totalement son environnement. Elle était passée d'hystérique à platonique en trois quart de seconde.
Qu'est-ce qu'il pouvait bien m'arriver? J'avais beau essayer de me rappeler les derniers évènements, je ne me souvenais pas avoir mangé ou bu quelque chose de bizarre... Tout ce que j'avais pris venait de la cuisine commune, personne n'aurait pu préduire que je m'en serve.

Je fis signe à Aly de retourner à ses affaires, ce qu'elle fit aussitôt en dessinant sur le mur avec son stylo. Quant à moi... Une petite idée germa dans mon esprit et je retins un sourire manipulateur. Je soupirais doucement et vint m'assoir au bord du lit, loin d'elle, les bras toujours croisés. Je fixais la porte et restais silencieuse. Aussi immobile qu'une statue. Je pouvais sentir à quel point seul ma présence pouvais être dérangeante.Le temps risquais d'être long. Mais si elle la fermait, ça pourrait être un bon point. Ou pas. Je n'avais qu'à être un peu patiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancilla
Prêtresse de la Décade
avatar

Réputation : 0
Caractéristiques : For : 1 End : 1 Dex : 1 Mag : 7 Char : 6 Int : 4
Messages : 90
Date d'inscription : 24/01/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Dim 20 Aoû - 21:53

Rise of shadows
Rain Sword feat Ancilla

Je ne fus pas capable de lire plus de trois lignes. La fatigue, la fièvre, la douleur et tout le reste m’en empêchait. Même pas quelques minutes plus tard, Rain vint s’asseoir sur le lit. À ma gauche. J’avais beau mimer l’indifférence, je compris d’un simple coup d’oeil rapide que Rain ne s’était pas assis là seulement pour s’asseoir. Ma respiration fut difficile à contenir. J’avais encore l’impression d’etouffer, encore plus maintenant que cette folle furieuse revenait à la charge. Je ne savais pas ce qu’elle manigançait, mais je n’avais pas intérêt à me relâcher.
Juste en face, la gamine gribouillait sur les murs. Mes doigts se crispèrent dans mon livre. Je me mordis l’interieur de la lèvre inférieure. Dire quoi que ce soit n’aurait servi à rien, alors je préférai passer l’éponge et prendre sur moi. Merci à cette sale morveuse pour redécorer ma chambre en squat.
Je me décalai vers ma table de chevet, me rapprochant de ma lame sans autre mouvement, mais j’étais si près du bord que le moindre faux mouvement m’aurait fait tomber entre la table de chevet et le lit.
Lorsque je me rendis compte que ça faisait six fois que je relisai la même ligne sans même la comprendre, je reposai le livre sur le lit et je regardai Rain, qui restait immobile à fixer la porte.
J’imagine qu’elle pouvait me sauter dessus en moins de deux secondes lorsqu’elle l’aurait décidé.
Je n’avais pas assez de réflexe dans mon état pour l’anticiper.
Mais comment rester vigilante ? J’étais tellement fatiguée que mes yeux se fermaient seuls. Si jamais je m’endormais, je n’était pas sûre de ne pas avoir la gorge tranchée dans mon sommeil.
J’avais envie de dire quelque chose, mais chaque fois qu’une phrase se formulait dans a tête, je n’osais pas la dire et la situation perdurait.
Bordel… J’allais finir par m’endormir. Que pouvais-je faire ? Je fixai le plafond, comme si une réponse pouvait s’y trouver.
Je fermai les yeux un instant, juste pour me reposer. Et puis je sursautai.
Non, je ne devais pas m’endormir… Je regardai Rain qui n’avait pas l’air d’avoir bougé.
J’expirai de lassitude puis je tatonnai sur la table de chevet pour chercher de l’eau. Je laissai toujours un peu d’eau dessus car il m’arrivait régulièrement de boire la nuit, mais ma main ne rencontra rien. Je regardai l’autre table de chevet du côté de Rain. L’eau s’y trouvait.
Je regardai Rain, mais abandonnai toute idée de lui demander à boire.
Je m’adossai au montant, ravivant un peu plus la douleur à l’épaule à chaque mouvement.
Je fixai le mur devant moi, qui avait fortement gagné en décoration depuis que je l’avais regardé il y avait une ou deux minutes.
Quelle horreur… C’était encore pire que tous les pentacles et les autres motifs que j’avais pu étudier.
Je fixai le plafond pour ne plus rien voir.
Non, il ne fallait pas que je m’endorme. Il ne le fallait surtout pas.


Dernière édition par Ancilla le Mar 22 Aoû - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Sword

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 09/02/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Lun 21 Aoû - 21:20

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla

Les minutes s'écoulaient avec lenteur et seul le son des gratements du stylo sur le mur et des pas des servantes dans le couloir attestaient d'un semblant de vie dans le temple. Être coincée ici me rappelait de mauvais souvenir, notamment ceux de la prison. J'avais l'impression que cela faisait une éternité depuis que je m'en étais enfuis et pourtant, cela ne devait faire qu'à peine plus d'une semaine. Les murs d'ici n'avait heureusement rien à envier à ceux de ma cellule et le moelleux du lit me retenait au présent. Les odeurs, la propreté... Tout était nouveaux pour moi. Et dérangeant, irréel, superficiel... Au moins, dans la saleté, on était au fond de la vérité. Là, tout se cachait, mentait, ce n'était qu'une façade de la noirceur derrière les murs et les visages. Je n'étais pas dupe, cet homme, l'hôte, attendait quelque chose de moi qui ne me ferait probablement pas agir volontairement si j'étais au courant. Et cette fille...
Je me tournais vers elle, et me rendit compte qu'elle s'était endormie. Plongée dans mes pensées pendant un temps indéterminé, elle avait dû être bercée par mon inanition et sa fatigue. C'était l'occasion rêvée de lui dérober son poignard. Et je ne m'en gênais pas.
Je sorti délicatement du lit sans mouvement brusques et le contourna pour m'en emparer. C'était tellement facile. Je ne pourrais sûrement pas le cacher d'Ancilla, lorsqu'elle se réveillera, elle n'aurait pas besoin de chercher longtemps entre Aly et moi pour savoir qui le détenait. D'autant que je le gardais à la main. Mais ce n'était pas un problème, je comptais bien sortir avant qu'elle...
Du mouvement par la fenêtre attira mon attention. Je scrutais attentivement le fiord et un corbeau s'échappa bruyamment des fourrés... Avant de s'écraser contre un des barreaux devant lesquels je me trouvais. Sale bête. Je vérifiais si le boucan n'avais pas réveillé la princesse déchue.


Dernière édition par Rain Sword le Mar 22 Aoû - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancilla
Prêtresse de la Décade
avatar

Réputation : 0
Caractéristiques : For : 1 End : 1 Dex : 1 Mag : 7 Char : 6 Int : 4
Messages : 90
Date d'inscription : 24/01/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Lun 21 Aoû - 23:26

Rise of shadows
Rain Sword feat Ancilla

Je fis un bond dans mon lit, et fixai devant moi dans le vide la forme ethérique qui s'évapora.
Merde, je m'étais endormie...
Rain était vers la fenêtre. Mon premier réflexe fut de regarder sur la table de nuit. Bien entendu, mon poignard n'y était plus.
Je soupirai.
"J'imagine que je peux dormir tranquille, si tu ne m'as pas égorgée dans mon sommeil... Mais ce serait mieux si tu pouvais me rendre ma lame et en demander une. Si t'arrêtes de t'en prendre à tout ce qui bouge, ça devrait pas poser de problèmes... Faudra même y venir tôt ou tard, même si je me demande comment on va y arriver... "
Je regardai l'eau un instant.  Je me décidai à me traîner jusqu'à elle pour la boire.
"Ya une question que je me pose... Pourquoi tu t'es interposée entre moi et la chaine du Démembreur tout à l'heure, vu comme tu me détestes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Sword

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 09/02/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Mar 22 Aoû - 21:53

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla

Evidemment, c'était à une paire d'yeux que je fis face. Contrairement à ce que je pensais, elle ne péta pas un plomb. Le sommeil avait dû lui faire du bien. Tant mieux, ça m'évitait d'avoir à me battre contre moi-même encore une fois. Profitant d'un moment de calme, et toujours sur mes gardes, je m'installais sur le rebord de la fenêtre, poignard bien ancré dans ma paume. Je me demandais encore ce qui pouvais bien m'empêcher de la tuer... J'étais pratiquement sûre que l'Hôte Blanc y était pour quelque chose... Mais je ne pourrais jamais lui arracher les vers du nez.
La prêtresse s'approcha de moi, baragouinant quelque chose comme lui rendre son arme.

_Viens le chercher, si tu l'oses, la défiais-je d'une voix posée tout en le faisant tournoyer entre mes doigts, certaine que de toute manière, elle n'essayerait pas.

Elle se désaltéra avant de poursuivre, le regard curieux.

_Y'a une question que je me pose... Pourquoi tu t'es interposée entre moi et la chaine du Démembreur tout à l'heure, vu comme tu me détestes ?

Bonne question. C'était un pur réflexe. J'avais eu envie de me jeter dans la bataille, d'affronter ce démon. Je me suis jetée entre elle et lui par regain d'adrénaline, d'excitation, de joie... J'avais aimé ce moment, alors que cette Détraquée tremblait sur place. Je lui souris cruellement.

_Je préfèrerai te tuer moi-même, tu vois? T'ouvrir le ventre en commençant par la gorge...

Les images sanguinolantes qui traversèrent mon esprit me rendirent légèrement groggy. Puis la réalité me rattrapa de plein fouet. Tssk.

_Quand je pourrais à nouveau le faire, grognais-je en me retournant vers le paysage.

Je n'avais pas envie de lui taper la discussion et me concentrais sur les fourrés en contre-bas. Ecarteler les barreaux était bien au-dessus de mes forces. Je soupirais. Je devrais probablement attendre que quelqu'un vienne nous servir à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancilla
Prêtresse de la Décade
avatar

Réputation : 0
Caractéristiques : For : 1 End : 1 Dex : 1 Mag : 7 Char : 6 Int : 4
Messages : 90
Date d'inscription : 24/01/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Mar 22 Aoû - 23:13

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla

« Viens le chercher, si tu l'oses », m’avait-elle provoquée en jouant avec mon couteau, un peu à la manière dont j'avais joué avec le taser il y a seulement quelques jours...
Pourquoi avais-je cette sensation qu’elle refesait tout ce que je pouvais faire, à un moment où à un autre ?
Non, je n’allais pas m’ennuyer à tenter de le récupérer dans l’instant. Je n’en avais pas besoin, et elle ne comptait pas s’en servir dans l’immédiat.
Quant à ma question…
« Je préfèrerai te tuer moi-même, tu vois ? T'ouvrir le ventre en commençant par la gorge… répondit-elle avant de rajouter frustrée : Quand je pourrais à nouveau le faire »
Puis elle se retourna vers la fenêtre pour m’ignorer.
« Tuer… Ya que ça qui t’intéresses, hein ? Tu aurais dû faire la guerre. Je crois que ça t’aurait plu… commentai-je avec amertume. C’est à cause de gens comme toi qu’on en est là aujourd’hui. A survivre dans le chaos le plus total ! »
A m’écouter, Je me dis que Rain avait plus sa place que moi ici. J’étais pas crédible, j’étais pas capable de tenir mon rôle, j’étais pas à ma place ici et c’était moi qui avait pour but d’intégrer et de former Rain au culte. A ce foutu culte voué à des êtres démoniaques qui recherchaient tout ce que je pouvais détester. Ce culte que je me devais de servir et que j’avais rejoint bien malgré moi, il y a si longtemps. Par moments, je me sentais prise à la gorge. Souvent, à vrai dire. Et j’avais fait des choses que j’aurais aimé ne jamais avoir faites.
Il m’était impossible de communiquer avec Rain. C’était encore pire que de se confronter à un mur. Je crains de passer un long moment ici… avec elle… et l’autre morveuse prise d’une soudaine inspiration artistique.
Je regardais dépité le mur qui était pratiquement entièrement recouvert de symboles occultes.
« Je dois lui faire mander un escabot, où ça lui suffira tu crois ? demandai-je aigrie à Rain. Bon, ben j’aurais plus qu’à changer de chambre. Mais...»
Je fronçai les sourcils en me levant du lit pour me rapprocher du mur. Parmi tous les pentacles et divers symboles qui m’étaient peu connus, se trouvaient à leur centre une représentation très claire d’une illustration centrale des écritures des Grands Anciens. Le symbole de l’Imbriaque, un crâne à trois cornes – qui était d’ailleurs tatoué sur ma poitrine – s’y trouvait, surplombant presque le tout.
« C’est… c’est la prophétie... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Sword

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 09/02/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Lun 28 Aoû - 12:54

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla

_Tuer… souligna la Détraquée. Ya que ça qui t’intéresses, hein ? Tu aurais dû faire la guerre. Je crois que ça t’aurait plu… C’est à cause de gens comme toi qu’on en est là aujourd’hui. A survivre dans le chaos le plus total !

Faire la guerre ? Devenir soldat ? Les yeux au plafond, je réfléchis à cette idée, ignorant la deuxième partie de son commentaire. Ce n'était pas si bête. Moi qui ne savais pas quoi faire de ma vie, au point de me laisser embringuée dans des histoires mystérieuses dont j'étais le pion principal. Mais faire partie d'une armée, je ne supporterai jamais ça. En revanche... Devenir mercenaire free-lance, ou chasseuse de prime, ça, c'était plus dans mes cordes. Cette chose agaçante venait de me donner un sacré bon conseil, bien contre son gré. Je souriais distraitement, un peu dans a lune, fomentant un plan d'évasion et d'avenir professionnel. Il n'y avait rien qui me retenait ici. Tous me mentait ou me cachait des choses, ils ne pouvaient qu'être heureux de ma coopération.

C'était décidé ! Je partirai dans la nuit. Je pourrai forcer la serrure avec le poignard si la porte ne s'ouvre pas d'ici là. Je dégoterai bien un plan quelque part dans ce temple.

Ancilla m'extirpa de mes pensées en raillant à cause de l'activité artistique d'Aly. Elle avait refait une partie du mur avec soin, de symboles un peu étranges mais dont j'avais l'habitude de voir. Quand elle y fit un peu plus attention, l'expression de la jeune femme changea radicalement.


_C'est... commença-t-elle, ahurie. C'est la prophétie.

J'arquais un sourcil et descendis de mon perchoir pour m'en approcher. Non, je ne voyais rien d'autres que des lettres et des symboles dont le sens m'échappais totalement.

_Qu'est-ce que tu racontes, Qu'est-ce qu'elle dit cette prophétie ?

Si je parlais peu, je ne parlais qu'avec nécessité. J'attendais une réponse qui ne viendrais sûrement jamais, ou par fragments, comme j'avais l'habitude avec cette idiote. Je détournais le regard vers l'extérieur, plus à l'affût de ce qu'il se passait dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancilla
Prêtresse de la Décade
avatar

Réputation : 0
Caractéristiques : For : 1 End : 1 Dex : 1 Mag : 7 Char : 6 Int : 4
Messages : 90
Date d'inscription : 24/01/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Lun 28 Aoû - 18:21

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla

« Qu'est-ce que tu racontes ? questionna Rain intriguée. Qu'est-ce qu'elle dit, cette prophétie ? 
- Cette femme aux cheveux clairs et aux yeux de glace qui répand la mort et le sang sur son sillage, ainsi que cette petite fille dont elle est sempiternellement accompagnée, mèneront à l’avènement d’une ère nouvelle, bla… bla… bla… écourtai-je amère. Ca te parle ? »
Je parcourus le mur du regard. Il fallait que j’aille chercher Chael pour lui en parler. C’était bien cette foutue prophétie que j’étudiais studieusement depuis des années qui était à présent sous mes yeux. J’avais bien vu cette image dans divers livres, mais la voir sortie tout droit d’une gamine amorphe était assez impressionnant.
Bon, ce n’était pas si surprenant sachant qu’elle en faisait partie, mais je ne m’attendais pas à la voir  la gribouiller sur les murs. Surtout que… Je me concentrai sur l’exterieur de l’illustration.
Si le centre retranscrivait fidèlement l’illustration que je connaissais si bien, la bordure, elle, m’était totalement inconnue et c’est à peine si j’arrivais à voir ce que cela représentait.
« Je t’ai parlé d’une prophétie sur le bateau, tu te souviens ? dis-je, continuant d’examiner le mur. Je n’étais pas rentrée dans le sujet, c’est vrai. A vrai dire, je ne savais pas comment le faire. »
Mon regard glissa le long du mur.
« J’aime pas parler de tout ça, repris-je en la regardant. Et puis, m’aurais-tu cru, de toute manière ? »
Je me retournai pour aller chercher parmi les livres celui qui parlait du sujet. Je l’ouvris à la bonne page et m’approchai de Rain pour lui montrer.
« Regarde, là. Tu peux comparer avec le centre de ses dessins… Ce qui me perturbe, c’est que ce qu’elle vient de dessiner n’est pas entièrement dans ce livre. Ni dans aucun que j’ai pu lire, d’ailleurs. »
imaginant bien qu’elle ne savait pas lire et puisque il fallait bien y venir tôt ou tard et qu’il commençait à être sérieusement temps, je lui récitai un extrait de cette prophétie que je connaissais par coeur.

« Au jour où toute trace de société aura disparu de cette terre et où tout sera à reconstruire, un mouvement émergera de l’ombre pour préparer l’arrivée d’un nouveau monde, façonné pour les Grands Anciens, où ils pourront descendre parmi les hommes pour les guider et les élever. Les faibles, ceux qui ne saurons s’adapter et les opposants disparaîtrons. Lorsqu’il n’y aura plus assez d’hommes ni de de moyens nécessaires pour poursuivre la guerre, alors devront être retrouvées et  amenées... »
« Celles qui ont été égarées et qui leur ouvriront les portes de notre monde, repris-je. Cette femme aux cheveux clairs et aux yeux de glace qui répand la mort et le sang sur son sillage, ainsi que cette petite fille dont elle est sempiternellement accompagnée, mèneront à l’avènement d’une ère nouvelle lorsque enfin, elles pourront retrouver leur chemin et accomplir ce glorieux destin qui est le leur et qui les élèvera jusqu’au rang de Ceux Venus d’Ailleurs. »

« Voilà, terminai-je. Tu pourras le lire toi même lorsque tu auras appris la lecture, si tu le souhaite. Tu auras pas mal de réponses à tes questions, là dedans... Tu pourras même lire tous les livres sur le sujet, la bibliothèque en contient des dizaines.
Je sais que tu as du mal à me supporter, et je peux te garantir que je ne t’apprécie pas plus de mon côté, mais si tu comprends un peu tout ce que je viens de te dire, il ne s’agit pas d’un événement de petite envergure. Je sais que ça fait beaucoup à avaler d’un coup… »

Je m’assis au bord du lit en fixant la porte que je rêvais de voir s’ouvrir. J’allais finir par faire une crise de claustrophobie, à être enfermée de force aux côtés d’une furie sanguinaire qui avait juré d’avoir ma peau. Rien que ça, oui.
Rain avait toutes les prédispositions pour faire parti délibérément de ce culte, mais peut-on apprécier quelque chose lorsque l’on y est forcé ? Pour pas ma part, j’y ai été forcé sans y avoir aucune prédisposition, ce qui était encore bien pire. Mais les circonstances n’étaient pas les mêmes et nous étions plus que différentes.
« Oui je sais, ce n’est pas simple d’entendre un tel truc, mais tu n’imagines même pas la chance que tu as. J’aimerais tellement être à ta place ! Les choses sont tellement plus faciles pour toi… »
Je soupirai.
« C’est vrai, j’aurais pas dû agir comme ça. J’aurais dû t’accueillir d’une façon plus décente. Je suis sincèrement désolée. Tu ne vas peut-être pas me croire, mais… j’étais jalouse », confiai-je.
T’as jamais connu la guerre, toi. La décomposition des cadavres, la faim, la soif, la terreur, l’angoisse de te faire tuer à chaque instant. C’est le genre de chose qui marque à vie. Toi, t’as attendu bien tranquillement sur ton île, à l’abri de tout danger et du besoin, que je vienne te chercher pour devenir « l’élue ». Alors que contrairement à moi, t’as jamais rien fait dans ce culte. Tu ne connais rien, tu n’as rien à endurer. Tu n’as aucun fardeaux à porter. Tu n’as encore passé aucune épreuve, et quand bien même tout ne serait qu’amusement et facilité pour toi, tout t’amuse… Tu n’as aucun mérite. Et moi, je suis épuisée, Rain. Je suis épuisée de tout ce que j’ai à faire et de devoir en plus m’occuper de toi et te subir. On n’a pas vraiment le choix que de se supporter pour l’instant. Mais ça sera moins pénible si cela se passe bien. Si tu le veux bien, je vais te faire découvrir notre communauté dans un premier temps et t’initier pour que tu puisses faire parti des nôtres. C’est mon rôle dans toute cette histoire de toute façon... Et lorsque nous pourrons enfin quitter cette foutue pièce, on ira faire des recherches dans la bibliothèque sur la prophétie pour en savoir plus sur ce qu’Alasan a mis à jour.
Du temps, on en a, mais il n’est pas inépuisable. Alors il va falloir que tu m’aides un peu et que tu coopères… Que tu arrêtes de me frapper toutes les cinq minutes, parce qu’on n’arrivera à rien dans ces conditions. Tu veux bien faire un effort ? S’il te plaît... J’essaie de faire un pas vers toi. »

Je fis l’effort pénible quant à moi de la regarder dans les yeux, et celui encore plus éprouvant de lui tendre la main dans l’espoir fou qu’elle me la serre.

« On peut essayer au moins... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rain Sword

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 09/02/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Mer 30 Aoû - 19:28

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla

J'écoutais avec attention Ancilla, même si je ne prêtais pas vraiment intérêt à ces dessins. Ce n'était pas la première fois que je les voyais, Aly les gravait un peu partout dès qu'elle avait de quoi écrire dans la main.
Les bras croisés, épaule contre le mur, j'avais une vue à la fois sur l'extérieur et sur le mur stylisé.

_Non, ça me dis rien, rétorquais-je, pensive.

Mais si je ne me souvenais pas avoir entendu cette prophétie, je m'y sentais effectivement familière. On ne pouvait pas dire qu'ils avait été subtiles quand à la description. A vrai dire, pour une soit disante prophétie, elle était même très claire. Mais il y avait le bénéfice du doute et je n'étais pas arrogante au point de me croire maillon fort d'un quelconque plan karmique.

_Des prophéties, y'en a de tout les genres. Ça pourrait être n'importe qui d'autre sur cette planète, en plus. C'est pas comme si j'étais la seule meurtrière.

Je la regardais de biais.

_Je ne t'aurais sûrement pas crue, marmonnais-je, mais ç'aurait été mieux que de se faire embarquer de force sans raison.

Au moins, elle était un peu plus réceptive pour cette fois et semblait prête à partager ses informations. Je n'allais pas cracher dessus, même si ça me tordait l'estomac de devoir coopérer avec cette détraquée. Je soupirai et, d'un geste du menton, l'invitais à poursuivre. Ce qu'elle fit en ouvrant son livre, feuilletant les pages avec dextérité, comme si elle était une libraire accomplie. Elle retourna ensuite le volume de manière à ce que j'en vois le contenu.
Je ne comprenais pas les mots, mais les symboles étaient, à peu de chose près, identiques à ceux qu'Aly s'amusait à reproduire. Je connaissais son talent particulier de mémoire photographique, peut-être avait-elle vu ces chose un jour et, par je ne sais quelle pulsion, se sent obligée de le faire savoir. Et si... Et si elle essayait, depuis tout ce temps, de me montrer quelque chose ? De me dire quelque chose ?
La curiosité m'avait enfin piquée et je délaissais mon perchoir pour m'approcher d'elle. Elle s'était arrêté de gribouiller et faisait rouler son stylo sur le parquet d'une main à l'autre, avec lenteur, calculant chaque geste. J'étais habitué à ses manies d'autiste, mais je n'avais jamais pensé qu'elle pouvait vouloir communiquer avec moi, du moins, pas pour quelque chose d'aussi important.
Derrière moi, Ancilla reprit la lecture :

Au jour où toute trace de société aura disparu de cette terre et où tout sera à reconstruire, un mouvement émergera de l’ombre pour préparer l’arrivée d’un nouveau monde, façonné pour les Grands Anciens, où ils pourront descendre parmi les hommes pour les guider et les élever. Les faibles, ceux qui ne saurons s’adapter et les opposants disparaîtrons. Lorsqu’il n’y aura plus assez d’hommes ni de de moyens nécessaires pour poursuivre la guerre, alors devra être retrouvée et amenée... Celle qui a été égarée et qui ouvrira les portes de notre monde. Cette femme aux ténèbres à la place du cœur,  qui répand la mort et le sang sur son sillage, mènera à l’avènement d’une ère nouvelle lorsqu'elle sera enfin complète.  Et dès lors elle pourra retrouver son chemin et accomplir ce glorieux destin qui est le sien et qui les l'élèvera jusqu’au rang de Ceux Venus d’Ailleurs.

Il y avait un truc qui me chiffonnait avec son conte de fée, c'est qu'il n'était pas du tout mentionné la présence d'Alasan. Comme si elle n'avait aucun rôle à jouer. En un sens, cela me rassurait. Pas que je l'a tenais éloignée de mes abus sanguinolant, mais au moins, je n'avais pas à penser que je pourrais la perdre.
Devant mon silence, la Détraqué reprit. Je serrais les poings, la colère pulsait dans mes veines. Plus facile pour moi ? J'avais envie de la frapper à ces mots. Ça n'avait jamais été facile pour moi.

_Facile ? répétais-je  d'une voix rauque tandis que ce mot résonnait encore dans ma tête.

Je me retenais de lui sauter à la gorge et la fusillais du regard, tandis qu'elle déballait des énormités toutes plus niaises les unes que les autres.

_Tu me trouve dans la pire prison déshumanisante du monde et tu trouves que c'est facile ? Tu vis dans un palace pour temple, quand j'ai passé ma vie avec des déchets humains, et tu trouves que c'est facile ? Sais-tu au moins ce que c'est que de devoir tuer ne serait-ce que pour respirer ? Tu crois que j'ai collectionné mes cicatrices en lisant des livres ? Tu crois, déjà, que je sais lire ? Tu crois que j'ai appris à me battre comme tu as appris à danser ? As-tu passé ta vie entourée de porcs prêts à te violer et te torturer lorsque tu fermeras les yeux ? Tu n'es qu'une gamine stupide et naïve, et tu n'as rien à m'envier. A part ma manière de survivre. Ton culte, je m'en fou. Si t'avais eu des couilles, tu serais toi-même déjà partie depuis longtemps, rien ne peut retenir un être que les murs de son esprit. Tu t'enfermes toute seule, et tu penses pouvoir te libérer en me jetant en pâture à ta place, tu es pathétique. Les gens comme toi me dégoûte.

Ma salive s'était accumulée sous mon débit excessif et je crachais sur ses mots.

_Tes prophéties à la con, c'est qu'un conte de fée de merde pour gamins. Si je suis encore là, c'est simplement pour profiter, au moins une fois dans ma vie, de TON confort. Rien ne me retient.

Essayer, essayer. Essayer quoi ? De coopérer ? Sa stupidité me sort par les oreilles. Me prendre pour une bourgeoise bien nourrie au pays des nounours dans un château doré, c'était bien le comble de la connerie. Elle avait finit de me foutre en rogne, cette connasse.
En plus, elle avait touché un point sensible. Je me postais devant la fenêtre pour reprendre mon calme, et ce sentiment désagréable disparu aussitôt. Aly s'était levée, sentant ma détresse, pour me rejoindre devant l'ouverture. Je fus stupéfaite de constater que ses joues étaient maculées de larmes... Elle qui ne pleurait jamais ! D'ailleurs, elle ne pleurait pas vraiment non plus, juste que les larmes ne cessaient de couler, tandis que son regard se perdait dans le mien. C’était la première fois que j'étais mal à l'aise. J'avais cette impression tenace qu'elle voulait me dire quelque chose, et je n'avais rien à ressentir émanant d'elle.

Je soupirais, chassant cette gêne, et l'approcha par les épaule pour lui octroyer un câlin.

_C'est malin, tu l'as faite pleurer, accusais-je à Ancilla.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancilla
Prêtresse de la Décade
avatar

Réputation : 0
Caractéristiques : For : 1 End : 1 Dex : 1 Mag : 7 Char : 6 Int : 4
Messages : 90
Date d'inscription : 24/01/2017

MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   Mer 30 Aoû - 23:31

Rise of Shadows
Rain Sword feat Ancilla
Il n’y avait rien à faire. Plus rien à faire. Ce n’était plus une impasse non, mais un filet dans lequel je me dépêtrai pour m’y emmailloter encore plus. Je ne savais plus quoi faire. Que pouvais-je encore bien faire ?
Elle ne voulait rien entendre.
Je n’avais toujours pas su la convaincre. J’étais trop maladroite, trop fragile, trop insignifiante pour une telle tâche et je commençais sérieusement à désespérer. Oh, seigneur… qu’allai-je donc devenir ? Qu’allait-on faire de moi ?
Je n’ai pas su trouver les bons mots une fois encore. Si je ne disais rien ça n’allait pas. Si je disais tout ça n’allait pas. Si j’étais autoritaire ça n’allait pas. Si j’étais douce a n’allait pas. Mais quoi, alors à la fin ?! Que fallait-il donc que je fasse, pour qu’elle accepte d’ouvrir les yeux ?!
Elle se retira vers la fenêtre, collant, comme je le prévoyais, un vent monumental à ma poignée de main.  
Elle s’était arrêté sur les maladresses exprimées par mon mal-être, mais le pertinent, lui, était passé à la trappe.
J’avais envie de tout abandonner. A quoi bon m’acharner ? Je ne serais jamais à la hauteur de ce que l’on attendait de moi et elle reniait l’évidence.
« C'est malin, tu l'as faite pleurer », me reprocha soudain Rain.
C’était le comble. Après m’avoir traité de gamine stupide et naïve et m’en avoir foutu plein la gueule alors que je faisais mon possible pour arranger la situation, la voilà qui m’accusait de faire pleurer la fillette.
« Mais j’ai rien fait ! m’indignai-je, la voix tremblante. C’est trop facile d’accuser les autres… Tu ne te remets jamais en question ? Tu ne t’es jamais dit qu’elle en avait peut-être marre de toute cette violence ? Ce n’est qu’une enfant ! Tu réalises tout ce que tu lui fais endurer ? »

C’était moi qui allait me mettre à chialer. J’étais à bout. J’étais en panique. J’étais foutue. Épuisée.
« Et partir où, dis-moi ? Il n’y a plus rien nulle part… Tu crois vraiment que je peux partir d’ici ?! Tu crois que je n’aimerais pas ? Et c’est moi qui suis naïve... »
J’avais du mal à respirer, encore et toujours. Je recommençais à avoir chaud et mal au crâne.
« Mais comment peux-tu être aussi stupide ! m’écriai-je. Tu ne comprends donc rien ?! Te jeter en pâture à ma place ? Mais je suis déjà foutue… Je suis condamnée, quoi qu’il advienne ! Je ne suis qu’une... suivante… Je ne suis pas l’élue, MOI ! »
C’était tellement injuste. Tellement.
Et ça continuait à monter en pression. J’ai fait de mon mieux pour désamorcer les tensions, mais ça n’était jamais assez.
« Qu’est-ce que je dois faire pour que tu arrêtes de me détester… ? Dis-le moi… Laisse moi te présenter notre monde et t’instruire. Tu n’es pas obligée d’y croire, peu importe. Tu verras bien le moment venu. Tu n’as rien à perdre… Tu as tout le confort dont tu as besoin ici, tu l’as dit toi même. Et après ça nous pourrons sortir d'ici. »
Je partis m’asseoir sur le lit et rassemblai les livres.
« Viens, demandai-je en l’implorant du regard. Je vais commencer par le début ça ne sera pas long. Je t’apprendrai à lire aussi et s’il te faut quoi que ce soit, tu n’auras qu’à me le demander. Je vais faire mon possible pour être moins... pénible. »

Je me sentais si démunie et elle était si braquée. Il fallait qu’elle accepte sa place ici. Il n’y avait pas le choix et la détresse devenait insoutenable. J'encaissai et me rabaissai, mais j'avais l'impression que j'allais exploser d'une seconde à l'autre si elle continuait à me pousser à bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rise of Shadows [Rain/Ancilla]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rise of Shadows [Rain/Ancilla]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» GI JOE : Rise Of Cobra - 12" (hasbro) 2009
» Rise Of Sotek
» Recrutement de Sun Rise Xx
» [MTG - CR] Rise of Eldrazi
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cultes du Chaos  :: LE CONTINENT DU MIRKABRA :: Realmwitch-
Sauter vers: